En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies

Développement de villages égyptiens

Le projet vise une intervention urgente pour améliorer la qualité de vie des citoyens de la campagne égyptienne, en développant 4 584 villages, représentant 58% de la population totale de la république, pour un coût estimé à 515 milliards de L.E.

Le projet vise à fournir un ensemble intégré de services comprenant les éléments suivants:

-Services publics et d'infrastructure (routes et transports - assainissement et eau potable - électricité et éclairage public - gaz naturel - développement des unités locales - jeunesse et sports - services de santé et d'éducation).

-Développement économique et opportunités d'emploi (création de complexes industriels - formation professionnelle - apport de rentabilité économique - embauche de villageois pour construire leurs maisons - recyclage des déchets - développement agricole et halieutique).

-Interventions sociales et fourniture de logements décents (alphabétisation et éducation - logement décent - sensibilisation- campagnes culturelles et sportives- réadaptation psychologique et sociale - préparation des mariées et remboursement des dettes).

-La première phase du projet visait à développer les villages les plus démunis, avec un total de 375 communautés rurales, dont 4,5 millions de bénéficiaires, avec un investissement total de 13,5 milliards de L.E, pour mettre en œuvre 2180 projets, 600 projets ont été achevés et 1580 projets sont en cours d'exécution.

-La deuxième phase du projet vise à développer tous les centres ruraux avec un total de 4 209 villages, en plus de 30 900 ( Ezbet - Nagaa).

-Le projet est mis en œuvre avec un investissement total de 500 milliards de L.E, et 50 millions de citoyens en bénéficieront.

-La mise en œuvre du projet commence par le développement des centres les plus pauvres au niveau de la république, en tant qu'une étape urgente, et ils ont été confinés à 50 centres au niveau de 20 gouvernorats, comprenant 1391 villages en plus de 11087 fermes, avec un taux d'investissement de 150 milliards de L.E, dont 18 millions de citoyens en bénéficient.

Icon
Icon
Icon

Développement de villages égyptiens

Le projet vise une intervention urgente pour améliorer la qualité de vie des citoyens de la campagne égyptienne, en développant 4 584 villages, représentant 58% de la population totale de la république, pour un coût estimé à 515 milliards de L.E.

Le projet vise à fournir un ensemble intégré de services comprenant les éléments suivants:

-Services publics et d'infrastructure (routes et transports - assainissement et eau potable - électricité et éclairage public - gaz naturel - développement des unités locales - jeunesse et sports - services de santé et d'éducation).

-Développement économique et opportunités d'emploi (création de complexes industriels - formation professionnelle - apport de rentabilité économique - embauche de villageois pour construire leurs maisons - recyclage des déchets - développement agricole et halieutique).

-Interventions sociales et fourniture de logements décents (alphabétisation et éducation - logement décent - sensibilisation- campagnes culturelles et sportives- réadaptation psychologique et sociale - préparation des mariées et remboursement des dettes).

-La première phase du projet visait à développer les villages les plus démunis, avec un total de 375 communautés rurales, dont 4,5 millions de bénéficiaires, avec un investissement total de 13,5 milliards de L.E, pour mettre en œuvre 2180 projets, 600 projets ont été achevés et 1580 projets sont en cours d'exécution.

-La deuxième phase du projet vise à développer tous les centres ruraux avec un total de 4 209 villages, en plus de 30 900 ( Ezbet - Nagaa).

-Le projet est mis en œuvre avec un investissement total de 500 milliards de L.E, et 50 millions de citoyens en bénéficieront.

-La mise en œuvre du projet commence par le développement des centres les plus pauvres au niveau de la république, en tant qu'une étape urgente, et ils ont été confinés à 50 centres au niveau de 20 gouvernorats, comprenant 1391 villages en plus de 11087 fermes, avec un taux d'investissement de 150 milliards de L.E, dont 18 millions de citoyens en bénéficient.